COVID-19: informations sur les faits

En cette période d’incertitude et de bouleversements, l’Église doit être une source d’information fiable et de confianceAinsi, les responsables religieux trouveront-ils ci-dessous des liens vers des informations factuelles et des conseils. 

Informations clés 

Le site Internet de l’OMS fournit des informations fiables sur le COVID-19, avec notamment des conseils au grand public sur la manière de se protéger et de protéger les autres.   

L’UNICEF a également une page utile d’informations claires destinées aux parents, mais applicables à tous, avec notamment une section (vers le bas de la page) sur la meilleure façon de parler dCOVID-19 (avec les choses à faire et à ne pas faire).  

Lutter contre la désinformation 

De nombreux mythes circulent sur les réseaux sociaux à propos du COVID-19. L’OMS dispose d’une page, sur son site Internet, avec des conseils au grand public pour en finir avec les idées reçues, avec notamment des images téléchargeables. 

D’autres sites existent également, tels que Snopes et Full Fact (en anglais), qui permettent de vérifier les informations qui circulent. 

Orientation pour les Églises 

Il est important que l’Église suive les conseils officiels et émette des directives conformes aux informations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du gouvernement national, un manque de cohérence dans les messages risquant d’engendrer de la confusion. 

L’OMS a publié des directives initiales spécifiquement pour les organisations confessionelles et les chefs religieux (en anglais) et a depuis produit un document détaillé sur «Les considérations pratiques et les recommandations à l’intention des chefs religieux et des communautés religieuses dans le contexte de COVID-19» (en anglais).

Le site Internet de World Vision International dispose également d’une page contenant des informations claireet complètes (en anglais) destinées aux communautés religieuses et aux lieux de culte, sur la manière de protéger votre personnel et votre congrégation, de donner des informations précises, de planifier à l’avance, vous connecter à, et de prendre soin de, votre communauté, de fournir un soutien psychosocial aux familles et à l’ensemble de la communauté, et de fournir une aide spirituelle. 

Les Provinces de la Communion fournissent également des conseils aux Églises, comme par exemple, l’Église d’Angleterre qui fournit, sur son site Internet, de nombreuses informations utiles (en anglais)avec notamment des liens vers des ressources en ligne. 

Dans de nombreux endroits, les rassemblements de masse sont désormais interdits par les gouvernements, ce qui signifie que les services religieux sont, pour le moment, suspendus. Même lorsque ces rassemblements ne sont pas interdits, lOMS conseille aux communautés religieuses «d’organiser les cérémonies religieuses à distance, plutôt qu’en personne, en utilisant la technologie disponible, ce afin de maintenir l’union de la communauté et de continuer à rendre le culte ». 

« Alors que la pandémie de COVID-19 se développe dans le monde entier, les autorités de santé publique officielles conseillent aux Églises de ne pas se réunir pour le culte, ni pour aucune autre occasion, et d’organiser les cérémonies à distance, afin de permettre aux gens de rester chez eux. Cela est essentiel pour empêcher la propagation du virus, pour sauver la vie des plus vulnérables, et pour éviter que les services de santé ne soient submergés par un trop grand nombre de cas. C’est la seule chose à faire, même si elle est douloureuse. Ainsi, dans la mesure du possible, les responsables d’église sont encouragés à rendre diriger le culte à distanceen utilisant Internet, la radio, ou en lançant un appel à la prière à un moment précis. Chaque famille peut également prier et réfléchir ensemble aux Écritures », a déclaré le très révérend Dr Michael Beasley, responsable du Réseau santé de la Communion Anglicane. 

Prévenir la propagation du COVID-19 dans les endroits surpeuplés  

Dans de nombreux endroits, la distanciation sociale est très difficile à mettre en place, et les infrastructures sont surchargées. Voici quelques ressources et liens pour vous aider dans de telles situations: en cours d’élaboration, bientôt disponible.  

Qu’est-ce que le COVID-19/Coronavirus 

L‘Organisation Mondiale de la Santé indique, sur son site Internet : 

« Les coronavirus (CoV) forment une grande famille de virus qui provoquent des manifestations allant du simple rhume à des maladies plus graves tels que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Un nouveau coronavirus (nCoV) est une nouvelle souche de coronavirus qui n’a pas encore été identifiée chez l’homme. 

Les coronavirus sont zoonotiques, c’est-à-dire qu’ils se transmettent de l’animal à l’homme. Des enquêtes détaillées ont révélé que le SARS-CoV se transmettait de la civette à l’homme et le MERS-CoV du dromadaire à l’homme. Plusieurs coronavirus connus qui n’ont pas encore infecté l’homme circulent chez certains animaux. 

Les signes courants d’infection sont les symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, l’essoufflement et la dyspnée. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. 

Les recommandations standard pour prévenir la propagation de l’infection comprennent le lavage régulier des mains, le fait de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse et éternue et une cuisson complète de la viande et des œufs. Il faut éviter les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements ». 

Qu’est-ce qu’un virus? 

Un virus est un agent infectieux qui ne peut se reproduire qu’à l’intérieur des cellules d’un organisme hôte vivant. Un virus a deux ou trois composants: des gènes, une enveloppe protéique et (dans certains cas) une enveloppe lipidique. 

Le COVID-19 a une enveloppe lipidique. C’est pourquoi le savon est si efficace contre le COVID-19 car le savon détruit l’enveloppe lipidique. Il en va de même pour les autres détergents et désinfectants à base d’alcool (attention toutefois : le pourcentage d’alcool doit être suffisant pour être efficace). 

Il existe de nombreux types de virus. Ils sont une partie nécessaire du monde naturel. À ce titre, l’article suivant (en anglais) peut être intéressant: « les virus font partie intégrante de la Création de Dieu ».