Appeal after storms affect 25,000 people in Northern Ghana /Disponible en français

6 May 2013

Homes and church buildings have been damaged, including 12 Anglican schools, two Anglican clinics and four churches have had their roofs ripped off in the storm-hit areas of Tamale metropolis, Walewale, Savelugu, Mion, Daboya, Saboba, Zabzugu, Bunkpurugu/Yunyo, Sagnerigu and Yendi.

Bishop Jacob Ayebo, executive director of the Diocese’s relief organisation has appealed for prayers for people hit by the disaster, a well as financial support for the community’s recovery plan.

Conditions are especially hard for people due to the high level of poverty in the community. Natural events like this are a setback for the development of this particular region, which has been left behind from the overall progress in the country.

The Anglican Diocesan Development and Relief Organization (ADDRO), which is the development arm of the Dioceses of Tamale, has solid experience in working in the areas affected by the storms.  Its response plans are set out below:

Objective of the response:

To provide relief support and reduce the suffering of 10,000 vulnerable families affected by the rainstorm/floods.

Targeted area: Northern region, Ghana

Targeted community: Tamale metropolis, West Mamprusi District, Savelugu, BunkpuruguYunyo, and Yendi

Number of beneficiaries: 10,000

Time frame:  May- August 2013

Who is responsible for implementing the response: Daniel Akologo/ Emmanuel Tia

Proposed budget:

If you would like to contribute to this appeal, please send your donations to the following account of Anglican Diocesan Development and Relief Organization – ADDRO:

Name of Bank                 Standard Chartered Bank Limited, Tamale Branch

and address:                   P.O. Box 102, Tamale, Northern Region, Ghana

                                              Tel. 00233-3720-22578

Bank Account Number: 0100173224300

Swift Code:                      SCBLUS33

Bank routing:                 SCBLGHACAXXX

 

The UK-based Anglican agency “Us” (USPG) is sending some support to respond to this appeal. The US-based agency Episcopal Relief & Development is already working in partnership with ADDRO to fight poverty and disease through programs focused on HIV/AIDS, water and sanitation, malaria prevention and micro-finance and vocational training.

The Diocese of Tamale will provide updates about the evolution of the situation and how resources have been used to respond to this emergency. The Anglican Alliance will post the report back on this appeal.

In the picture: Gbanyamni Primary School

 

Version en Frances

Des forte tempêtes ont frappé des communautés ghanéennes

Le diocèse de Tamale fait appelle à vos donations afin de reconstruire les églises, les écoles et les cliniques détruites par les tempêtes. 

L’Archevêque Jacob Ayeebo du Diocèse de Tamale dans le Nord de Ghana avec le support de l’Alglican Alliance, a lancé un appel pour aider les communautés moins favorisées qui ont êtes affectées par les tempêtes aux mois de Mars  et Avril. L’Archevêque  Ayeedo est aussi le directeur exécutif  de l’Anglican Diocesan Relief and Development Organisation ADDRO.

Le gouvernement du Ghana a déclaré l’état d’urgence dans les zones du désastre où on a compté 5 morts et plusieurs  blessés. Des vastes étendues de terre ont également été inondées, entrainant le déplacement des communautés locales, ainsi que la perte de biens et la perte de moyens de subsistance et des cultures. Au total, plus de 25.000 personnes ont été affectées.  Les maisons et les infrastructures ont été gravement endommagées, dont douze  écoles anglicanes et deux cliniques anglicanes. En plus,  les toits de quatre églises ont été arrachés par la force des vents.

Les circonstances sont encore plus difficile car la plupart de la population touchée par la catastrophe est vulnérable et  vie au dessous du seuil de pauvreté. Les catastrophes naturelles telles que celle-ci sont un revers majeur pour le développement, en particulier dans cette région  moins bénéficié du progrès vécu par l’ensemble du pays. 

ADDRO prévoit déjà des aides essentiels tels que de la nourriture, de l’eau et des vêtements, en outre elle organise aussi des ateliers de préparation aux catastrophes pour équiper et mobiliser la communauté en cas d’urgence. Malgré l’importance de ces activités, il y a encore du travail à faire : il faut réparées les infrastructures détruites des  écoles, des églises et des cliniques. Dans le but de réaliser ce travail de reconstruction, le Diocèse  de Tamale demande votre donation.

Répondez, s’il vous plait à cette urgence et cliquez sur le lien suivant  pour l’appel. Vos prières sont également appréciées.